Le secret insoupçonné des meilleurs…

  •  
  •  
  • 2

 

Pourquoi certains experts sont-ils meilleurs que d’autres? Quand je dis meilleurs, je parle d’une différence telle qu’après avoir fait appel à eux ou avoir travaillé avec eux, votre regard sur l’expertise aura changé de façon irrésistible.

Posséder une telle capacité à influencer est un atout inestimable pour vous, afin d’acquérir de nouveaux clients et les fidéliser. Imaginez une coiffeuse qui, avec son talent, harmonise parfaitement la coupe de cheveux et le visage de ses clients, au point de créer quelque chose d’indicible que tout le monde voit et personne ne peut vraiment définir.

 

Je donne l’exemple de la coiffure parce que je l’ai déjà vécu. Je travaillais dans un magasin de luxe anglais et j’avais une collègue qui avait une coiffure parfaite, j’avais l’impression que ses cheveux étaient coupés au millimètre près. Et régulièrement, les clients s’arrêtaient pour lui dire qu’elle avait une superbe coupe de cheveux.

 

Un jour, je vais la voir et je lui dis: “Sincèrement, comment fais-tu pour avoir une coupe de cheveux parfaite tous les jours ? Ils sont coupés au millimètre, c’est quoi ton secret? “Elle rigole et me demande si je voudrais la même chose. Je lui réponds non et elle me dit….

 

 

“Mon beau frère est coiffeur professionnel. Il coiffe les mannequins pour les défilés de Chanel et d’autres marques de luxe, et une fois par mois je lui sers de cobaye!”

“De cobaye?”, je répète.

Elle continue : “Oui, il s’entraîne sur moi. Il est droitier, il s’attache la main droite derrière le dos et il me coupe les cheveux avec sa main gauche pour augmenter sa dextérité. Ou alors il ne bouge pas. Il reste derrière moi immobile, il ne bouge pas ses pieds et bouge ma tête dans tous les sens afin de travailler ses angles de vue…. Plein de choses sympas comme ça.”

 

Cette façon de travailler peut sembler assez surprenante à première vue, pourtant elle est la continuité d’un vrai travail de génie. Ce coiffeur s’entraînait pour devenir meilleur en se fixant des limites qui l’obligeaient à se dépasser et à devenir le meilleur. La force, lorsque vous vous fixez des limites, est que vous vous retrouvez dans des situations où vous bloquez et où vous êtes obligé de créer de nouvelles solutions, d’augmenter votre champs de possibilité, votre champs de perspective et votre champs de compétence. Le secret des meilleurs experts

est leur capacité à se créer des limites pour évoluer à l’intérieur de celles-ci et créer des solutions innovantes pour pouvoir atteindre leurs objectifs.

 

 

À quoi servent les limites?

Les limites définissent votre cadre d’évolution. Plus vous avez de limites, plus vous êtes amené à évoluer, quel que soit le secteur. Soit elles vous brident, vous bloquent et vous empêchent d’évoluer, auquel cas, vous sombrez dans la médiocrité, dans le “sans devenir” moyen; soit vous décidez de les surpasser et dans ce cas-là vous allez vers l’excellence. Surpasser vos limites veut dire créer de nouvelles solutions inventives pour atteindre vos objectifs. Pour dépasser vos limites, il faut obligatoirement avoir des objectifs bien définis.

 

 

Devenir un expert grâce aux limites que l’on s’impose

Les limite qui vous poussent à progresser sont de différentes natures. Elles sont liées à l’environnement dans lequel vous évoluez, au matériel ou matière première dont vous disposez, aux techniques ou méthodes que vous utilisez, à votre équipe ou vous-même.

 

Pour illustrer ces limites, nous allons prendre comme exemple un photographe qui veut suivre un alpiniste lors de l’ascension d’un col de taille moyenne. Son objectif est de faire un album photo de ses exploits. Le photographe va rencontrer de nombreuses difficultés, la première étant liée à l’environnement.

 

 

La limite liée à l’environnement

Notre photographe est un professionnel lambda qui a l’habitude de travailler en extérieur à des températures normales ou dans son studio. Son premier défi est de trouver un appareil qui soit léger, avec une longue autonomie pour le séjour, ou avoir plusieurs batteries. Son appareil photo doit résister à des températures extrêmes, si ce n’est pas le cas il devra trouver une solution pour le préserver du froid. Son appareil ne devra pas être une source de gêne pour lui et pour l’avancée de l’expédition, surtout en terme de sécurité. Étant donné la complexité des critères, sa première idée qui était de faire un reportage photo avec un appareil professionnel sera modifiée pour faire un reportage photo avec un téléphone mobile qui fait d’excellentes photos. Remplacer l’appareil photo par un téléphone pour faire les photos est une nouvelle solution qui va l’obliger à travailler de façon différente. Un téléphone, pour faire ses photos, présente de nombreux avantages comme celui du poids. Vous pouvez emporter plusieurs batteries avec vous pour répondre au problème d’autonomie. Il est plus facile de trouver des systèmes isothermes pour préserver les téléphones des températures extrême. Ce changement d’environnement impacte directement le matériel qu’il utilise.

 

 

 

Les limitations au matériel

À présent que notre photographe a trouvé sa solution pour avoir un outil qui fera de belles photos, plus léger, peu encombrant et qui peut se protéger des températures extrêmes, il va falloir voir comment il va régler les problèmes de l’édition des photos. La solution la plus simple serait tout simplement de faire l’édition après, lorsqu’il reviendra dans son studio. Ou une autre solution serait d’utiliser un logiciel d’édition sur son téléphone. Étant donné qu’il va perdre en qualité, vu qu’il ne va pas bénéficier d’un appareil photo professionnel, il optera pour prendre les photos et les sauvegarder dans une carte mémoire. Donc, il décidera de faire le développement des photos quand il aura fini son aventure.

 

 

Les limitation dues à la technique et aux méthodes utilisées

Prendre une photo avec un appareil photo professionnel ou avec un téléphone, cela n’a rien à voir. Le photographe sera obligé de travailler pendant un certain temps pour s’habituer à prendre des photos bien cadrées et d’excellente qualité avec son téléphone. En parallèle, il devra apprendre à faire des photos dans un milieu montagneux. S’il n’a pas accès directement à la montagne, il devra trouver une méthode créative pour travailler sa technique photo. Probablement, il s’entraînera sur des prises de vue de la nature, des emplacements en hauteur ou bien il travaillera sur des murs d’escalade en intérieur pour apprendre à prendre des photos dans différentes positions et trouver des angles novateurs afin d’avoir une idée des options sur place.

 

 

 

La limitation lié à soi ou à son équipe

La montagne est un milieu hostile. Si le photographe avait l’habitude d’avoir une équipe, là il sera seul avec une autre équipe dans laquelle il ne sera pas le leader. Étant donné qu’il n’est pas alpiniste, Il sera un membre d’équipe d’assujetti à l’autorité de quelqu’un qui est habitué à ces conditions météorologiques inhabituelles et à des règles de sécurité drastiques.

 

Un autre travail qu’il doit faire est d’apprendre à travailler son escalade, sa résistance physique et son mental. En effet, entreprendre l’ascension d’un col quand vous n’avez pas l’habitude demande à être dans une bonne condition, il faut donc se préparer en conséquence.

 

 

Cet homme qui est un expert en photo, en se lançant le défi de l’ascension d’un col, va rencontrer de nouvelles difficultés auxquelles il devra se préparer afin de pouvoir réaliser son objectif. Après cette aventure, il sera un autre homme avec une nouvelle expertise, de nouvelles compétences, et surtout capable d’approcher ses problèmes différemment. Ainsi, il deviendra peut-être un expert en photographie de montagne ou il gardera un souvenir de cette expérience pleine d’apprentissage qui lui sera probablement extrêmement utile dans la suite de sa carrière. Les limitations que lui imposent l’exercice de l’ascension d’un col l’obligeront à progresser.

 

Que ce soient les footballeurs, les tennismen, les meilleurs sportifs, tous pour progresser travaillent avec des limitations. C’est l’un des meilleurs moyens de nous faire sortir de notre zone de confort et de nous faire progresser rapidement. Le plus important, elles nous permettent de trouver des solutions créatives, innovantes pour aller plus loin dans notre métier dans notre expertise et dans notre excellence.

 

Sur ces mots je vous dis à bientôt. Je vous recommanderai juste de vous lancer un défi en vous donnant une limitation dans votre métier où dans votre expertise qui vous oblige à sortir de votre zone de confort afin de trouver des solutions créatives. Définissez parfaitement votre objectif et la où les limitations qui vont avec, par exemple le coiffeur du début de l’article dont l’objectif était de faire une coupe de cheveux parfaite à sa belle sœur avec sa main gauche (alors qu’il était droitier) ou notre alpiniste dont l’objectif était de faire une ascension de col avec moins de 2 kg de matériel.

 

 

 

 

Credit image: Vectors by vecteezy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.