Défi 16/52: Respirer pour mieux parler

  •  
  •  
  • 1

 

On dit qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Cette semaine, je vais appliquer une méthode quasi similaire qui présente l’avantage de permettre de réfléchir avant de répondre et de donner de la puissance à ma voix.

 

Cette semaine mon défi consiste à inspirer profondément avant de prendre la parole. Cette technique est très utilisée par les orateurs comme les politiciens ou les comédiens. Je vais voir ce que ce geste simple va m’apporter.

Conclusion du défi de cette semaine

Respirer avant de parler est une excellente technique pour dire moins de bêtises. Cette semaine j’ai pu apprécier comment le simple fait d’inspirer profondément, c’est-à-dire du bas du ventre jusqu’aux poumons avant de parler, pouvait tout simplement me couper l’envie de parler. Le plus impressionnant était lorsqu’un passager faisait une remarque inutile. Le fait d’inspirer profondément, de le regarder droit dans les yeux et de partir avait un effet insoupçonné. J’ai été confronté à cette situation deux fois cette semaine. J’ai juste inspiré profondément en regardant la personne dans les yeux avant d’expirer et partir. L’effet est immédiat: un malaise s’installe sans que j’ai eu à dire un mot.

  

Je pense que c’est purement en rapport avec l’attitude que j’adopte lorsque je respire: le silence qui accompagne cette respiration crée quelque chose de désagréable chez le client, ce qui va générer une accalmie pour le reste du voyage et même l’aider à redevenir aimable.

 

C’est une technique d’autodéfense que je recommande fortement car personne ne vous reprochera de respirer profondément.

 

 

 

Crédit image: Vectors by vecteezy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.