4 étapes pour s’améliorer rapidement

  •  
  •  
  • 31

 

Selon votre profil, il vous faudra 10 000 heures de travail voire plus pour devenir un expert. Mais qu’est-ce qu’un expert? C’est un spécialiste dans une activité donnée qui a poussé sa connaissance à un point proche de l’excellence, voire à l’excellence même. Cette connaissance qui est rare a un prix. Ce prix est directement lié à la valeur apportée. Si vous prenez les meilleurs dans chaque domaine, leurs prestations coûtent beaucoup plus cher que la moyenne. La raison en est simple: les résultats fournis sont très supérieurs à la moyenne. Autrement dit, vous payez pour ce que vous avez.

 

Il existe un vieux proverbe qui dit :

 

“Ce qui n’est pas cher vous revient très cher dans le long terme”

 

En terme d’expertise, c’est souvent vrai.Si votre objectif est de devenir un expert il n’y a qu’un moyen d’y arriver: en quatre étapes que vous allez répéter maintes et maintes fois tout au long de votre carrière.

 

Ces quatre étapes se résument en 4 mots:

  • Étudier
  • Appliquer
  • Synthétiser
  • Transmettre

 

Beaucoup de spécialistes n’arrivent pas au niveau de l’expertise car ils s’arrêtent à l’étape “synthétiser”. Néanmoins, il est indispensable pour être certain de maîtriser son sujet de le partager et/ou de l’enseigner.

 

Étudier

Dans l’expertise, c’est souvent la partie la plus facile. L’étude de votre sujet de prédilection peut prendre plusieurs formes comme un livre, un séminaire, un cours en ligne ou une formation. Quel que soit le domaine dans lequel vous étudiez, le plus important est de vous assurer que vous prenez comme source d’inspiration les bons experts. Des personnes qui ont fourni les meilleurs résultats.

 

L’avantage du livre est qu’il vous donne accès directement aux cerveaux des plus grands experts mondiaux et il présente aussi l’avantage de pouvoir être relu plusieurs fois. Vous ne devez pas vous tromper sur le livre. Il est un accès direct à la pensée des meilleurs. C’est une introspection dans la conception de leur travail que se font les meilleurs sur un sujet donné. Lorsqu’on sait l’utiliser, le livre a une valeur inestimable.

 

L’avantage du séminaire est qu’il est un excellent booster en terme de motivation et qu’il peut vous galvaniser et vous relancer lors d’une baisse de motivation. Il présente un autre avantage: celui de vous permettre de rencontrer des spécialistes comme vous qui sont dans le même état d’esprit que vous et de garder contact avec eux pour commencer à vous créer un réseau. Vous pourrez travailler en groupe de façon à vous motiver les uns les autres.

 

Si vous parlez anglais, vous pouvez vous former en ligne. Des formations sont disponibles sur des plateformes comme coursera.org, qui offre l’opportunité d’étudier auprès des meilleurs experts dans leurs domaines à un prix totalement abordable lorsque l’on compare aux cours dans les universités. L’avantage de cette formation est qu’elle vous permet d’avoir un suivi régulier, de voir votre évolution, et d’avoir quelqu’un à qui vous pouvez vous référer en cas de problème. Souvent cela reste assez scolaire, toutefois ces formations restent un très bon moyen de peaufiner vos connaissances.

 

 

L’application

Vous pouvez passer des années et des années à étudier via des cours en ligne, des séminaires ou des formations mais si vous ne passez pas à l’action vous ne deviendrez pas un expert. Vous serez probablement un expert en consommation de formation, de cours en ligne, de livres ou de séminaires mais vous ne serez pas un expert dans le domaine que vous convoitez. L’expert se base sur son expérience. La force d’un expert c’est d’avoir une expérience aguerrie de son sujet. Le passage à l’action, c’est-à-dire l’expérimentation, est indispensable pour vous confronter à vos connaissances et à la réalité. Comme vous le savez probablement, il existe un écart monumental entre le savoir et le savoir-faire que l’on acquiert à travers toutes nos expériences. Notre capacité à aligner notre savoir à notre expérience et à obtenir les résultats escomptés se définit comme le savoir-faire. C’est votre savoir-faire que paient en partie tous vos clients, c’est votre prestation. Le savoir-faire s’améliore via l’expérience. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Alors mes chers amis, je vous invite à forger.

 

 

L’expérience vous formera mentalement, physiquement et intuitivement. Elle vous forme mentalement car elle vous donne le bon état d’esprit pour approcher les différents problèmes de votre domaine et surtout le bon état d’esprit pour les résoudre. Lorsque vous échouez dans la résolution du problème, elle vous donne le bon état d’esprit pour rebondir sur les échecs. C’est ce qui fait la grande différence entre un spécialiste qui s’arrête à niveau convenable et un expert qui va explorer là où personne n’a osé aller.

 

Physiquement, car votre physique sera mis à rude épreuve dans l’apprentissage. Vous allez apprendre à gérer votre stress physiquement. C’est-à-dire qu’après une forte période de stress, vous allez apprendre à écouter votre corps. Si vous ne l’écoutez pas il est possible que ce malaise se retourne contre vous sous forme de maladie. Vous allez apprendre à reconnaître vos limites physiques, vous allez apprendre à savoir comment les repousser et vous allez apprendre comment aider votre corps à recouvrer ces forces après une forte période de stress.

 

Attention, le stress est un état passager. Il ne doit pas devenir chronique. Si c’est le cas vous devez arrêter absolument ce que vous faites, car c’est extrêmement mauvais pour votre santé.

 

 

La connaissance du bon état d’esprit et de comment votre corps réagit vous conduiront vers cette harmonie entre le corps et l’esprit qui va développer votre intuition. Votre intuition est cette capacité à faire face à une nouvelle situation jamais connue auparavant, à être créatif et offrir une solution efficace à votre client. C’est à partir du moment où vous aurez développé cette intuition directement liée à votre expertise que vous pourrez appliquer des tarifs d’expert, c’est-à-dire prohibitifs pour les uns ou justifiés pour les autres selon le point de vue.

 

 

Synthétiser

Synthétiser votre savoir et vos expériences est la clé de votre succès. Le simple fait de prendre un cahier ou un ordinateur et d’écrire les conclusions, l’idée générale, l’état d’esprit du travail que vous avez fait ou les résultats que vous avez obtenu, vous permet de prendre de la distance avec ceux-ci. Ce travail de synthèse est d’autant plus important lorsqu’il est fait avant de s’endormir. Il vous permet de verser une grande partie de vos pensées et de vos émotions sur papier et facilite l’endormissement. Cette séance de synthèse peut se faire quelques fois par semaine. Certains experts le font plusieurs fois par semaine, d’autre une fois. Le plus important est de se vider, de coucher toutes ces pensées et ces émotions sur papier. Le plus important est de revenir sur ses notes de temps à autre. C’est une expérience que je vous recommande car ces mêmes notes lues à un moment de votre vie pourront vous sembler cruciales et d’autres fois elle vous sembleront sans aucun intérêt. La synthèse présente le grand avantage de vous permettre de mémoriser, de prendre du recul sur votre savoir et votre expérience et de mieux les assimiler.

 

Transmettre

Après avoir étudié, être passé à l’action et avoir synthétisé votre savoir, la dernière chose qu’il vous reste à faire, et la plus noble à mon sens, est de l’enseigner. Enseigner son expertise est la preuve ultime que vous maîtrisez votre sujet. C’est d’autant plus vrai si vos élèves comprennent ce que vous dites et s’ils sont capable de l’appliquer et devenir aussi bons que vous, voire meilleur. Léonard de Vinci avait pour habitude de dire :

 

“Médiocre est l’élève qui n’est pas meilleur que son maître”.

 

À bon entendeur salut, le maître a parlé.

 

Enseigner, c’est s’assurer que vos connaissances soient partagées, soient divulgués et qu’elles arrivent aux oreilles de personnes aussi passionnées que vous par le sujet. N’oubliez pas, l’expertise demande beaucoup d’engagement et de travail.

 

Enseigner peut se faire de différentes façons, comme écrire des articles pour un journal spécialisé, écrire un livre de vulgarisation sur votre sujet, donner à votre tour des séminaires, des présentations, faire des formations ou tout simplement en partageant avec votre entourage, vos amis et vos collègues.

 

 

 

Question bonus: pourquoi y a-t-il beaucoup de faux experts?

J’ai défini comme faux expert quelqu’un qui a l’expérience mais pas le savoir, donc qui est à certains moments limité. Ou alors quelqu’un qui a le savoir mais par expérience et qui est évidemment rapidement limité lorsqu’il s’agit de passer à la pratique. À partir du moment où vous avez l’expérience et la pratique et que vous vous êtes mis à synthétiser, on peut vous considérer comme un expert.

 

Pour illustrer cette stratégie je vais prendre comme exemple Céline Alvarez.

 

Formée en 2009 en linguitisque, elle est passionnée par les sciences du développement humain. Après avoir passé le concours de professeur des écoles, elle obtient du cabinet du ministre en 2011 l’autorisation d’appliquer une démarche éducative plus adaptée. De 2011 à 2014 elle s’appuie sur les travaux du docteur Montessouris et les enrichit avec les apports de science cognitive et linguistique moderne. Entre 2009 et 2011, Céline Alvarez se forme et étudie pour pouvoir appliquer sa théorie dans les écoles.

 

 

De 2011 à 2014 elle met en place sa théorie dans une école maternelle à Gennevilliers, et les résultats constatés par les parents, les scientifiques et ses collègues professeurs sont stupéfiant. Durant ces 3 années, elle mettra en pratique tout ce qu’elle a étudié et le renforcera.

 

 

En 2014, pour des raisons obscures l’éducation nationale ne veux pas poursuivre ses expériences. À la fin de cette année, elle a réussi à faire lire des enfants de 4 ans, elle leur a permis d’avoir un niveau en arithmétique au-dessus de la moyenne ainsi qu’une autonomie très rare pour des enfants de cet âge. Il faut préciser que l’école choisie par Céline Alvarez se situe en zone urbaine prioritaire et en zone d’éducation prioritaire, c’est-à-dire en ZUP et en ZEP, des mots qui font peur aux jeunes professeurs. Le défi à relever était de très haut niveau étant donné les catégories sociales auxquelles elle s’adressait.

 

Pendant toute cette période de 2010 à 2014, plus particulièrement la dernière année, elle prend des notes et des vidéos que vous pouvez retrouver sur son site, les lois naturelles de l’enfant, où elle synthétise régulièrement le travail qu’elle accomplit avec les enfants.

 

En 2016, elle sort son livre: les lois naturelles de l’enfant, puis elle consacre beaucoup de temps à faire de la conférence pour partager ses connaissances.

 

 

Céline Alvarez est le cas typique de l’expert qui est passé par les quatre phases:

 

  • Étudier
  • Appliquer
  • Synthétiser
  • Transmettre

 

Ces résultats exceptionnels font d’elle une experte, elle à fait lire des enfants de 4 ans dans une école situé en ZUP et ZEP, un travail qui relève du génie.

 

Sur ce message d’expert sur ces résultats qui donnent plein d’espoir, je vous laisse et je vous dis à bientôt.

 

 

 

 

 

 

Credit image: Vectors by vecteezy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.