3 qualités pour exceller dans le milieu du service

  •  
  •  
  • 1

Je me suis souvent interrogé sur les qualités à avoir pour exceller dans les métiers du service, plus particulièrement dans la relation avec le client. Après maintes recherches, je me suis aperçu que 3 qualités suffisaient. Elles étaient commune à toutes les personnes qui excédent dans leur domaine. Aujourd’hui, je vous les livre avec grand plaisir.

Quelles sont ces 3 grandes qualités ?

La première est, d’être passionné par ce que l’on fait. Elle semble évident mais lorsqu’on approfondit, elle prend tout son sens, il n’y a pas d’excellence sans amour du domaine dans lequel on évolue. La deuxième est impitoyable. Pour exceller, il faut être honnête avec soi-même. Cette qualité demande de la lucidité, du courage et de l’humilité. La dernière et pas la moindre, je dirais même la plus appréciable est d’avoir du pouvoir personnel qui nous rend maître de notre vie.

 

Qu’est-ce être passionné ?

Étymologiquement parlant, le mot passion veut dire souffrir. La passion conduit à la souffrance et cette souffrance nous permet de nous surpasser, de nous transformer, nous transcender pour devenir excellent.

L’idée de passion inclut l’idée d’un amour profond et sincères car pour passer toutes les difficultés, vous devez profondément aimer ce que vous faites. Faire quelque chose que vous aimez, c’est focaliser votre attention sur cette activité c’est-à-dire votre temps et votre énergie les 2 plus importantes ressources dont vous disposez.

 

Comment utiliser votre temps et votre énergie à bon escient ?

Pour commencer, vous devez apprendre à maîtriser les fondamentaux de votre métier. Quel que soit l’activité que vous pratiquez, il est indispensable de connaître les bases, de les travailler encore et encore jusqu’à épuisement. Une fois, les bases maîtrisées, développez-les puis commencez à créer. Ce processus prend des années. Si vous observez les meilleurs sportifs à l’entraînement, Vous serez surpris de voir à quel point, ils répètent encore et encore les mêmes mouvements. Que ce soit les basketteurs ( maîtriser les tirs au panier, les passes, dribble), les footballeurs, les gymnastes (maîtrise de figure acrobatique, la souplesse, la force) , tous les sportifs de haut niveau sont assujettis à cette règle pour réussir à exceller dans le domaine.

Les freins pour emprunter cette voie de l’excellence sont, en général, que vous n’avez pas trouvé votre voie, la peur de l’échec ou tout simplement que vous êtes installé dans une zone de confort et que vous ne souhaitez pas en sortir.

Ensuite l’honnête avec soi-même est indispensable. Elle est la base de la progression.

 

Qu’est-ce que être honnête avec soi-même ?

Être honnête avec soi-même est votre capacité de regarder la réalité comme elle est et de l’accepter pour progresser. Si vous n’arrivez pas à atteindre votre objectif dans une discipline et d’autres personnes y parviennent, le problème vient de nous. Le fait que d’autres personnes y arrivent prouve que c’est possible. Nombreux sont les “spécialistes” qui cessent d’évoluer dans leur domaine car ils se voilent la face.

Une fois, ce premier constat établi, faites preuve de discernement et de détermination pour identifier les point limites et les corriger. Si vous n’arrivez pas à les localiser, faites vous aidez de préférence par un ami ou collègue qui a rencontré ses difficultés et qui les a surpassées.

Une autre approche est de lire un livre car il y a de fortes chances que quelqu’un dans ce monde est déjà eu ce problème, l’a résolu et ait écrit un livre sur le sujet.

Prenons le cas d’une personne qui débute la gymnastique et il éprouve des difficultés à faire l’équilibre. Après plusieurs essais, il ne trouve pas la solution à son problème. Il fait appel un autre gymnastes plus expérimenté. Celui-ci en un coup d’œil lui dis: ” ton dos et ta ceinture abdominale n’est pas assez musclé, c’est pour ça tu n’arrives pas à maintenir ton corps droit.” Le point limite étant indéterminé, le gymnastique débutant travaillera les muscles son dos et sa ceinture abdominale. Un mois et demi plus tard, il maîtrisera l’équilibre.

Pour être honnête avec soi-même, il faut être à l’écoute de soi-même. L’un des meilleurs indicateur que vous possédez pour vous écouter et évaluer votre état sont vos émotions. Encore fois, je vous invite à écouter les sportifs de haut niveau lors des interviews. Ils emploient les termes comme:
“j’avais de bonne sensation”
“J’ai dû aller puiser dans mes ressources”
” J’étais présent sur toutes balles”
“Ça été difficile, j’ai dû me battre”
” J’ai du me dépasser”

Tous ses termes sont des retranscription d’émotions à travers le langage des sens.

Les sportifs de haut niveau ont cette capacité de reconnaître les sensations et de déterminer les émotions qui vont avec. Ainsi en changeant l’émotion certains parviennent à changer les sensations, la réciproque est vraie. D’ailleurs de nos jours tous les sportifs travaille un coach mental dont l’objectif principal est de transformer les sensations en émotion ou le contraire.

Lors d’un match de football, un joueur rate un penalty et il ressent de la tristesse. Il ne se sent pas dans les meilleures dispositions pour continuer le match. Pour changer sont état émotif, il va se tapoter le torse, se déplacer en sautillant, respirer d’un façon particulière pour retrouver des sensations qui vont changer son état émotionnel et améliorer sa performance. Ces techniques sont très utilisé par les sportifs.

 

Quels sont les facteurs qui peuvent nous empêcher d’être honnête avec soi-même?

Il existe de nombreux facteurs qui nous empêchent d’être honnête soi-même:
L’ego, être incapable de reconnaître de ses erreurs et toujours vouloir avoir raison.

Avoir été éduqué dans un environnement où on a toujours refouler ses émotions, l’exemple typique, avoir entendu tout son enfance: “Pleurer c’est pour les faibles.”

La peur d’être différent et d’être exclus du groupe. Paradoxalement, c’est l’accentuation de vos différences qui vous conduit en général vers l’excellence.

Ne pas prendre ses responsabilités et préférer accuser les circonstances ou votre entourage.

Préférer la satisfaction à court terme à la satisfaction à long terme.

Lorsque vous avez trouvé votre passion et faites ce que vous aimez, pour progresser soyez honnête avec vous-même, vous êtes dans les meilleures dispositions pour déployer votre potentiel avec votre pouvoir personnel.

 

Qu’est-ce que le pouvoir personnel ?

Le pouvoir personnel c’est la capacité d’agir sur soi-même et / ou sur son environnement.

Avoir du pouvoir personnel, c’est choisir au lieu de subir. Quels que soient   les événements vous choisissez comment vous allez agir. Vous n’êtes plus victime des circonstances mais vous créez de votre réalité.

Vous êtes un joueur de basket. Vous perdez le match de 2 point. Il reste 10 secondes à jouer. Vous demander à votre entraîneur de prendre un temps mort. Pendant le temps mort, vous prenez la responsabilité de parler à un de vos coéquipiers qui est excelle dans la réalisation des paniers à trois point. Vous briefez rapidement le reste de l’équipe. Vous entrez en jeu, vous donner la balle à un de vos coéquipiers qui la donne aux spécialistes de 3. Il shoote, il marque vous avez gagné.

Dans cette situation où vous auriez pu considérer que le match était perdu. Vous avez préféré prendre le jeu en main et responsabilisés vos coéquipiers. Ceci est une démonstration de pouvoir personnel choisir sa réaction et influencer les réactions de votre entourage.

Le pouvoir personnel, vous responsabilise car vous avez conscience de récolter ce que vous semez. Vous faites face à vos forces et à vos faiblesses et les accueillez de la même façon pour les améliorer et vous améliorer par la même occasion.

Utiliser votre pouvoir personnel, c’est être concentré sur le moment présent, ici et maintenant, agir sur notre environnement direct. Je vous invite à faire un petit exercice, pensez à vos dernière vacances. À présent penser à vos futures vacances. Avez-vous remarqué quelque chose ? Que vous pensez à vos dernières vacances dans le passé ou à vos futurs vacances dans le futur vous l’avez fait dans le temps présent. Un seul temps est réel, le présent alors œuvrez dans cet éternel instant.

 

Quels sont les facteurs qui nous éloigne de notre pouvoir personnel?

Rêvasser c’est-à-dire vivre dans le passé ou dans le futur car lorsque vous rêvassez, vous n’êtes pas dans le moment présent, vous n’agissez pas. Pour plus de détails, je vous invite à écouter attentivement les paroles de la chanson de Stevie Wonder “Pastime Paradis” 😉.

Alimenter vos peurs vous éloigne du moment présent. Lorsque vous êtes concentré sur vos peur vous êtes dans l’immobilisme, dans le doute, loin de l’action.

Une aversion pour le pouvoir car vous l’associez à quelque chose de négatif, c’est une erreur magistrale car avoir du pouvoir c’est d’agir dans le monde pour soi et pour notre entourage.

Les 3 qualités pour exceller dans un domaine sont être passionné par ce que l’on fait c’est-à-dire aimer ce que l’on fait, y porter de l’attention c’est-à-dire du temps et de l’énergie. Être honnête avec soi-même pour évaluer vos forces et vos points limitant et les améliorer. Utiliser son pouvoir personnel car comme disait l’empereur Marc-Antoine

“Avoir du pouvoir sur les hommes est une bonne chose, avoir du pouvoir sur soi et encore mieux”

A bientôt.

 

 

 

 

Credit image: Vectors by vecteezy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.